Rester célibataire : un choix de femme

Célibataires et bonnes courtoie

So what? La vie à deux serait-elle juste un modèle usé, dépassé? Un vieux rêve devenu inadéquat? Notamment pour les femmes les plus diplômées qui parfois bloquent certains hommes et ont, de leur côté, une attente immense et des critères impitoyables. On assiste en fait à une glaciation des rapports humains. La drague est devenue ringarde, et le temps manque à chacun. Celle de faire comme les autres, et de construire autre chose que moi-même.

Une erreur est survenue

Elle est belle, elle est formidable, elle est seule! Les beaux avec les belles, les moyens avec les moyennes, les moins jolies avec les diminution jolis. Généralement, car il y a des exceptions. Sauf avis contraire avec votre part, vos coordonnées pourront être conservées par Société du Figaro alors utilisées à des fins de campagne commerciale. La rédaction vous conseille. Damien Mascret.

La malédiction de la beauté

Elle est sympa en plus, toujours attentionnée. Avec un risque multiplié par ternaire de tomber sur un jeune Dieu divorcé, la célibataire revoit ses exigences à la baisse: adieux le bon rêve de prince charmant! Soyons bon un instant. La femme trop indépendante. Être indépendante oui, mais pas par tous les domaines de sa vie! La femme trop gentille. Elle pas dérange personne, elle est toujours là pour les autres. Elle sait goûter, certes. Mais elle est incapable avec se laisser aimer.