Entre 60 et 80 couverts par jour

Homme veut triste connaître

Quelle a été votre réaction à la perte de la 3e étoile du restaurant de Paul Bocuse? Je pense beaucoup à ses équipes qui sont formidables, à Jérôme Bocuse. A-t-il raison? Oui il a raison, bien sûr. Mais je ne veux pas entrer dans le discours pour ou contre. Je préfère penser à Monsieur Paul qui a été pour nous, quand nous étions jeunes, un exemple qui reste toujours avec nous. Je ne sais pas comment les gens réagiront.

Articles les plus lus

Elle s? Analyse des différentes stratégies possibles. Le guide prévient tous les professionnels en amont de la sortie du guide. Ce fut le cas commencement janvier lors du retrait de la troisième étoile du restaurant près avec Lyon du défunt Paul Bocuse. Il a immédiatement saisi la justice sur demander des preuves des inspections du guide et des compétences de ses inspecteurs. Il a perdu son contestation fin Dans le jargon de la communication de crise, on parle avec communication latérale.

PHOTOS - Ils ont becté dans vos jardins: édition record pour des oiseaux de tous horizons

Avec avec AFP - 17 janv. Le pape de la gastronomie française, mourir il y a deux ans, détenait ces trois étoiles depuis sans cesser, un record, dans son célèbre cabaret près de Lyon. Mais toucher au monument de la cuisine française a aussitôt commencé à faire polémique alors réagir. Détrôner Bocuse c'est incroyable. C'est comme si on détrônait le souverain. Paul Bocuse fut mon ami alors compagnon de route pdt 50 période. Je suis encore sous le coup.

Abonnez-vous au magazine

C'était le 24 février Bernard Loiseau mettait fin à ses jours. Le directeur trois étoiles de Saulieu mourait prématurément à 52 ans. Dix ans ensuite le drame, L'Express a publié délicat janvier une enquête dans laquelle l'hebdomadaire affirme que le rôle joué avec Michelin aurait pesé lourd dans ce suicide spectaculaire. Dominique Loiseau, la seul du maestro des fourneaux, a trancher de sortir de son silence sur rétablir la vérité. Dans un conversation exclusif au Point. Le Point. Dominique Loiseau : Bernard a laissé une empreinte très forte dans ses équipes, dans l'atmosphère qui règne dans cette demeure de Saulieu et dans la cuisine. C'était un meneur d'hommes.