Deuxième partie. Conflits familiaux et réactions de l’église. Le divorce les enfants l’argent

Le compte de poète

La logique des ateliers Les ateliers sont une opportunité pour les acteurs victimes d'inceste et leur entourage impacté par les pratiques incestueuses de partager une parole sur leur expérience dans un contexte d'écoute libéré de toutes contraintes morales. La périodicité des ateliers Les ateliers sont proposés sur une périodicité trimestrielle avec une proposition thématique. La durée de deux heures trente doit permettre la participation active au niveau de la parole comme de l'écoute de l'ensemble des acteurs. L'utilité des acteurs Il s'agit de l'accueil non restrictif de l'ensemble des paroles des victimes de pratiques d'inceste dans leur dimension de connaissance psychologique et émotionnelle, sociale et socioprofessionnelle. La parole ainsi que les silences sont offerts aux acteurs sur la base de leur désir avec une régulation du temps liée au nombre de participants et au thème de l'atelier.

Texte intégral

VIII, 5. Pour la doctrine chrétienne, le consensus est exprimé une fois sur toutes, lors de la célébration du mariage. Il engage définitivement les homme, qui ne peuvent plus se contredire. Le mariage est dès lors immuable. Cette indissolubilité interdit aussi tout division, par consentement mutuel ou par divorce pour faute. Le principe du accord unique et irréversible se retrouve bon sûr chez Ambroise. VIII, 9. V, 7, X,

50 000 ans d’épopée humaine dans notre ADN - Quelles conséquences pour l'avenir ? - Session 1